imaginea utilizatorului Djamal

Blanches & froides

*****

les tables sont rondes, messieurs
les tables sont rondes
les rues se sont ennuyées de leur couleur
noire
les portes aboient toujours après les passants
elles aboient toujours après eux
et les murs sont si occupés par leurs ombres
que les âmes ont perdu patience
attendant dans des corps et en l’air

-2-

dans les cahiers
j’ai des poèmes et des chiffres
dans mon corps du sang et des femmes
aujourd’hui
je ne parlerai plus
de la patrie
ni de Dieu
rien à mon sujet
aujourd’hui
je ferai l’amour uniquement avec Alaska
et je me laverai de ses larmes
blanches & froides
m’élevant par-dessus le monde
tel un avion de guerre
immense
comme un cœur de chien

-3-

toi
le regard
qui as quitté mes orbites
et t’es redressé
par-dessus l’océan
garde nos secrets
ne dis rien à la vague
laisse-la se cogner contre la rive
danser comme un serpent
dans les bras des rochers jusqu’à ce que
tu tombes en silence
dans l’explosion ultime

-4-

le ciel a des becs de colombes
le ciel a des becs de faucons
maman a le front paisible
maman a le front paisible
à chaque inclinaison
elle enveloppe la terre de ses pépins
et le ciel
descend aussitôt
becqueter son front...

Traduction faite par Nicole Pottier.

Lingua: 

Comentarii

se simte

experienta traducatorului...
suna bine in franceza poemele tale, Djamal.
felicitari atat tie, cat si doamnei Pottier pentru grupaj!

ruinurile circulare

Frumoasă această trecere din limba română a lui Djamal (discutabilă) în limba franceză a Nicolei (indiscutabilă) un fel de purificare altfel decât prin katharsis... îmi aduce aminte de ruinurile circulare ale lui Borges... el era doar un vis pe care altcineva îl visase.
Andu